Selon le président de PharmaGenève Remi Lafaix, la baisse touche d’abord les ventes de médicaments sans ordonnance: anti-inflammatoires, sirops contre la toux ou la sinusite et autres molécules beaucoup utilisées l’hiver pour lutter contre les refroidissements.

Mais la remise de médicaments sur prescription est concernée elle aussi: “Il y a eu une baisse très significative des ordonnances pour les patients, qui ont moins consulté leur médecin pour des petites affections. On l’a vu particulièrement sur les antibiotiques, notamment en pédiatrie. Là, on a eu quasiment une diminution d’un facteur 10 de la prescription et de la délivrance de médicaments”, a-t-il témoigné lundi dans La Matinale. Une baisse due, explique-t-il, au fait que les gens “se transmettent moins les petits virus hivernaux”.